Logo Corbec, galvanisation à chaud
Nouvelles en galvanisation de Corbec
Nouvelle normes de galvanisation

Quelles sont les différences entre la norme ASTM A123 et CSA G164? Est-ce que la norme CSA G164 est toujours une spécification valable?

Septembre 2014

Comme norme de l'industrie, ASTM A123 Standard Specification for Zinc (Hot-Dip Galvanized) Coatings on Iron and Steel Products, fournit les exigences de revêtement de galvanisation à chaud sur divers produits en acier. La plupart des galvaniseurs situés en Amérique du Nord utilisent cette spécification comme norme pour l'épaisseur du revêtement, l'apparence, la finition et l’adhérence. Cependant, il y a certaines spécifications concurrentes qui attirent l'attention quand un utilisateur final demande au galvaniseur de les utiliser. Par exemple, certains clients au Canada peuvent demander de l'acier à galvaniser selon la norme CSA G164 Hot Dip Galvanizing of Irregularly Shaped Articles. Bien que cette norme soit similaire à la norme ASTM A123, il y a plusieurs différences entre les deux. Il est important d'être conscient de ces différences dans le cas où un fabricant ou prescripteur demande de l’information sur CSA G164. Examinons quelques-unes des différences importantes entre les deux spécifications, puis résumons avec un tableau de comparaison.

Le cadre de ces deux spécifications, et donc leur but, sont presque identiques. Certaines différences existent entre les deux en ce qui concerne la tuyauterie et la galvanisation en continu, mais quand on porte attention, la même information est indiquée dans le cadre de chaque spécification.

ASTM A123 dispose d'un ensemble plus complet de normes dans la section des « Matériaux et Fabrication » que dans la section des « Exigences générales » de la norme G164. Cela crée moins de confusion au cours du procédé de galvanisation et crée une spécification plus complète. La première différence majeure entre les deux spécifications est lorsque l'article 3.2 du G164 nécessite, « ... le bain de galvanisation doit contenir pas moins de 98,5 % de zinc par masse ». En comparaison, A123 dans la section 5.5, « .... le bain de galvanisation ne doit contenir une valeur inférieure moyenne de 98,0 % de zinc par poids». Le pourcentage par poids et le pourcentage par masse ne diffèrent que par verbiage et décrivent la même quantité. La plus grande pureté requise par G164 crée la différence dans les deux spécifications. Les deux normes citent également qu’ASTM B6 est une norme qui spécifie que le zinc utilisé dans le bain de galvanisation doit être conforme. Cependant, ASTM A123 accepte également les spécifications de la norme B960.

Les deux spécifications contiennent également une légère différence en ce qui concerne la réparation des zones non revêtu durant le procédé de galvanisation. Les deux spécifications exigent que l’endroit exposé doit être inférieure à un pouce dans sa dimension la plus étroite. Les deux spécifications exigent également que l'endroit exposé doit couvrir moins de 0,5 % de la surface revêtue si elle est à réparer. ASTM A780 est répertorié comme la norme pour la réparation de chaque spécification. Cependant, G164 3.3 fait référence à " la surface à revêtir, " tandis qu’A123 6.2.2 fait référence à " la surface accessible à revêtir sur cet article. " Cela peut sembler être une petite différence dans la syntaxe, mais cette différence peut s'avérer être très importante quand il y a chevauchement et des zones similaires sont considérés. ASTM A123 indique également, en plus de l'exigence de ½ de 1%, que la surface de réparation acceptable est de de 36 in2 par tonne courte [256 cm2 per metric ton] du poids total de la pièce, selon la méthode qui requiert la plus petite rénovation avant que la pièce soit considéré rejetable.

Chaque spécification rend l'épaisseur du revêtement, la finition, l'apparence et l'adhérence d'un revêtement galvanisé par immersion à chaud uniforme. Encore une fois, ces deux spécifications sont similaires, mais ont des différences très importantes; en particulier en ce qui concerne les propriétés de revêtement énumérés. Par exemple, chaque spécification utilise un tableau pour décrire les normes d'épaisseur de revêtement minimum sur l'acier galvanisé, mais les exigences minimales et les matériaux énumérés sont très différents. Tableau 1 de la norme ASTM A123 a des exigences pour les formes structurelles, bandes et barres, plaques, tuyaux et de tubes, fils et barres d'armature. Les classifications de la CSA G164 sont plus générales et inclues; acier moulé; roulé, étiré, pressé, et l’acier forgé; des vis, boulons, écrous, rivets, des clous et des éléments de fixation similaires. Nous pouvons voir que les deux premières catégories de G164 sont réparti en six catégories spécifiques trouvés dans A123. Aussi, A123 n’a pas d’exigences quand à l’épaisseur de revêtement minimum sur les fixations et les articles filetés, mais fait référence à ASTM A153 pour ces exigences. Les deux tableaux sont présentés ci-dessous pour comparer les épaisseurs de revêtement minimales spécifiées par chacun. La différence la plus notable ici est en ce qui concerne l'épaisseur de revêtement minimum requis par l’A123 pour les tuyaux et tubes ainsi que pour les plats et les barres. Des informations récentes ont démontré que des revêtements beaucoup plus épais que ces exigences minimales ne sont pas réalisables sur ces matériaux. Malgré cela, la G164 inclue ces matériaux avec toutes les autres matériaux et nécessite des épaisseurs inaccessibles pour les plats, les barres ,tuyaux, et les tubes

Tableau CSA G164

ASTM A123 TABLEAU 1: Moyenne d'épaisseur minimum du revêtement par Catégorie de Matériaux
Catégorie de Matériaux Tous les échantillons testés - Épaisseur mesurée en mm (po)
<1/16 (<1.6) 1/16 à <1/8 (1.6 to <3.2) 1/8 à <3/16 (3.2 to 4.8) <3/16 à <1/4 (>4.8 to <6.4) ≤1/4 à <5/8
(≥6.4 à <16.0)
≤5/8 (<16.0
Profilés 45 65 75 75 100 100
Plats et barres 45 65 75 75 75 100
Plaques 45 65 75 75 75 100
Tuyaux et Tubes 45 45 75 75 75 75
Filetage 36 50 60 65 80 80
Barre d'armeture - - - - 100 100

Chaque norme énumère les mêmes tests à utiliser pour déterminer l'épaisseur de revêtement sur l’acier galvanisé; jauge magnétique ou électronique, peser galvaniser peser, peser strip peser ou des méthodes de microscopie. La pratique derrière chacune de ces méthodes varie d'une spécification à l'autre, mais les différences les plus notables sont celles des mesures de la jauge d'épaisseur, magnétiques et électroniques. G164 exige que chaque mesure d'épaisseur doit avoir au moins 90% de l’épaisseur minimum requis dans la table avec une moyenne de cinq mesures égale à la dite épaisseur. D’autre part l’A123, ne nécessite que la mesure moyenne de l'épaisseur du revêtement satisfasse l'épaisseur de revêtement minimum requis par le tableau 1, avec la moyenne d’un l’échantillon ayant une qualité de revêtement inférieure à celle requise dans le tableau 1.

La procédure d'échantillonnage mise en place dans la G164 pour tester l'épaisseur du revêtement a des directives très générales. La procédure inclus la possibilité de choisir le nombre d’échantillons selon le nombre de pièce du lot et selon la longueur et la dimension des pièces. Le protocole d'échantillonnage de la norme ASTM A123 est beaucoup plus approfondi et élimine les possibilités de conflit.

Peut de conditions sont données par G164 concernant l'aspect du revêtement de zinc. La norme exige que le revêtement soit exempt d’imperfections comme des bulles, zones graveleuses ou non revêtu, d’acide, des points noirs, ou des particules de scories adhérant au revêtement ... ASTM A123 a une attente plus réaliste que le revêtement soit exempt de zones non revêtues, des bulles, des dépôts de flux, et inclusion de matte. La principale différence ici est le refus d’accepter la présence de particules de matte adhérant à l'enrobage selon la G164. ASTM A123 a également un peu plus d’exigences concernant la finition du revêtement.

Les deux spécifications demandent l'utilisation d'un test de couteau pour déterminer une bonne adhérence du revêtement. Cependant, G164 a ses propres procédures d'essai pour la fragilisation de la couche de base, l’A123 fait référence au guide plus complet de la norme ASTM A143 qui détaille un test de pliage.

Peut-être la plus évidente et importante différence entre ces normes, est la relativité de la place de chacun dans le marché d'aujourd'hui. De nouvelle information et recherche sont constamment pris en compte lorsque des mises à jour sont faites à ASTM A123 ; la dernière mise à jour fut en 2013. Elle est considérée comme la norme de l'industrie de la galvanisation par immersion à chaud en Amérique du Nord. Mais en raison de considérations financières, CSA G164 n'a pas été actualisé depuis 1992 et il semble n’y avoir aucune intention de le faire. Cette norme a perdu pertinence sur le marché et est rarement utilisé. Afin de bien comprendre les différences entre la CSA G164 et l'ASTM A123, il faut bien lire et comprendre chaque spécification. Cependant, l'information présentée ici peut décrire de manière adéquate certaine des principales différences entre les deux.

Catégorie CSA G164 ASTM A123
Bassin de Galvanisation 98.5% par masse 98.0% par poids
Zinc ASTM B6 ASTM B6 ou B960
Surface Réparable <25 mm [1 pouce] de large dans la plus petite dimension ou 0.5% de la surface totale <25 mm [1 pouce] de large dans la plus petite dimension ou 0.5% de la surface accessible ou 36 pouce 2 par tonne courte
Épaisseur du revêtement minimum Catégories de matières très générales(y compris les fixations) avec des épaisseurs inaccessibles Catégories de matières spécialisées avec des épaisseurs en fonction de l’information réelle
Mesure d’épaisseur du revêtement Jauge magnétique ou électronique, pesé galvanisé pesé, pesé dégalvanisation pesé, microscopie Jauge magnétique ou électronique, pesé galvanisé pesé, pesé dégalvanisation pesé, microscopie
Moyenne de l’épaisseur du revêtement Moyenne de cinq épaisseurs avec toutes les épaisseurs étant au moins 90% du minimum requis Moyenne totale égale à l'exigence de l'épaisseur de revêtement minimum avec toutes les épaisseurs d'échantillons supérieures à un grade de revêtement moins que dans le tableau 1
Procédure d’échantillonnage Procédure très générale Procédure d’échantillonnage rigoureux
Apparence du revêtement Aucune imperfection permise y compris les scories Scories brutes ne sont pas autorisées
Adhérence Test du couteau Test du couteau
Fragilisation Test décri dans la norme ASTM A143 essais de pliage
Mise à jour Dernière mise à jour en 1992, aucun autre prévu Recherche continue résultante de constante mise à jour, la plus récente en 2013

Source: AGA - Americain galvanizers association

Retour aux nouvelles