Logo Corbec, galvanisation à chaud
Nouvelles de Corbec sur la galvanisation à chaud de l'acier
protection cathodique

Qu’est-ce que la protection cathodique?

Mai 2014

Expliquer les avantages de l'acier galvanisé à chaud à un client, peut soulever plus de questions que de réponses. Par exemple, discuter des avantages de la barrière de protection en tant que contrôleur de la corrosion, se révèle être une tâche beaucoup plus simple que d'expliquer les avantages de la protection cathodique, un sujet complexe qui nécessite une réponse plus technique. Cet article répond de façon concise à la question "Qu'est-ce que la protection cathodique et comment ça s'applique à l'acier galvanisé à chaud?" En espérant qu'il aidera à informer les prescripteurs et les clients des procédés et des avantages de la protection cathodique que fournis l'acier galvanisé

protection cathodique

Les réactions galvaniques causent la majeure partie de la corrosion observée des matières dans l'environnement. La présence de quatre éléments - une anode, une cathode, un électrolyte, et une voie de retour pour un courant électrique - créer une cellule galvanique par des processus thermodynamiques naturels. Trouver les quatre composantes nécessaires ensemble semble ainsi être une tâche presque impossible, mais en réalité, ces cellules sont très communes et causent la plus part de la corrosion que nous voyons autour de nous. Un exemple simple peut être vu dans un dessin constitué de deux métaux dissemblables en contact. Lorsque cela se produit, un agit comme une anode, et l'autre en tant que cathode. La position de chaque métal dans la série galvanique (figure 1) détermine s'il sera la cathode ou l'anode, dans ce système. Le processus de corrosion ne consomme que le métal de l'anode. La zone de chevauchement crée un trajet de courant de retour, et l'air environnant les métaux agit comme un électrolyte. Par conséquent, les quatre éléments de la cellule galvanique sont en place et uniquement l'anode commence à se corroder à un rythme accéléré.

Dans des applications telles que celles-ci, la séparation des deux métaux avec une matière isolante, telle que du caoutchouc, résout le problème de la corrosion galvanique. Cependant, pas toutes les cellules galvaniques ne sont des accidents destructeurs. Les cellules galvaniques peuvent être créées délibérément pour protéger un matériau de la corrosion avec succès. Une fois de plus, dans ce système, seulement l'anode est consommée par des processus de corrosion. Ce fait est avantageusement utilisé pour contrôler la corrosion et la protection de nos structures et investissements. La création d'une nouvelle cellule galvanique, dans lequel un matériau plus anodique que la matière à être protéger est introduit assurera que la corrosion aura lieu sur la nouvelle anode et non sur la cathode à protégée.

Ce nouveau matériau est appelé « l'anode sacrificielle » et est donc la clé de la « protection cathodique ». Comme pour les autres formes de corrosion galvanique, les quatre éléments essentiels évoqués plus haut doivent être présents et fonctionnels pour obtenir correctement une protection cathodique. Lorsque l'acier noir est exposé à l'atmosphère, des petites régions sur la surface de l'acier agisse comme anodes, et les régions environnantes agissent comme cathodes. Ce processus cause toute la surface de rouiller et corroder. L'introduction d'une anode sacrificielle dans le système arrête le processus et force l'acier à agir en tant que grande cathode sans corrosion, plutôt qu'un système de petites anodes et cathodes. L'anode sacrificielle étant consommée par cette corrosion contrôlée, protège l'acier et votre investissement. Dans le cas d'immersion à chaud d'acier galvanisée, une anode réactive est introduite par revêtement d'acier dans le zinc. Le zinc joue le rôle d'anode, l'acier en tant que cathode, et la liaison métallurgique entre les deux crée un courant de retour. Une rayure profonde à la surface du zinc exposera l'acier nu sous-jacent. Quand une égratignure profonde expose l'acier et que l'atmosphère, le sol, ou des conditions submergées offre un électrolyte entre le zinc et l'acier nouvellement exposée, le cercle se complète en ajoutant le quatrième élément pour avoir une cellule galvanique complète. Dans cette cellule galvanique l'acier de base est protégé et le revêtement de zinc est consommé. Même lorsque le revêtement est rayé, et jusqu'à 1 /4 de pouce de l'acier est exposé, le zinc protège l'acier contre la rouille.

Alors que la peinture peut former des cloques après avoir été rayé, l'acier galvanisé à chaud à l'avantage supplémentaire de la protection cathodique ce qui permet l'acier de rester sans corrosion pour une longue période de temps. La protection cathodique protège également l'extrémité de pièces qui peuvent être exposées lors de la coupe de l'acier après la galvanisation. Bien que cet article ne peut pas répondre à toutes les questions à propos de la protection cathodique, suffisamment d'information est présentée pour expliquer comment la protection cathodique avantage l'acier galvanisé à chaud. En combinaison avec la barrière de la couche de zinc, la protection cathodique maintient votre acier structurellement sain et contribue à fournir de nombreuses années de service.

Source: AGA - Americain galvanizers association

Retour aux nouvelles